Consommateurs d’art, que pensez-vous du virtuel ?

Consommateurs d’art, que pensez-vous du virtuel ?

Consommateurs d’art, que pensez-vous du virtuel ?

Discussion

Faute de pouvoir investir galeries et musées, 136 jeunes artistes choisissent d’exposer leurs œuvres dans un monde ouvert virtuel : Wretched Light Industry. Une solution de passage ou un bouleversement de notre rapport à l’art ?

Un mode d’exposition pour mieux toucher le public.

Un premier point d’intérêt qui a été mis en valeur au cours de la discussion, est le gain d’accessibilité que propose un art virtualisé. L’avantage majeur d’une telle forme d’expression est la dématérialisation de l’espace d’exposition. Chacun peut entrer dans le monde de Wretched Light Industry, pourvu qu’on ait internet ! Conséquemment, plusieurs contraintes liées aux musées traditionnels disparaissent : trajet à faire, temps d’attente à la billetterie, horaire d’ouverture, affluence… Ceci résonne d’autant plus avec la crise pandémique qui sévit : ne pas avoir de contact physique avec d’autres visiteurs permet d’éviter les risques de contagion. Ces considérations permettent ainsi d’envisager un publique plus nombreux, car moins limité dans son accès aux œuvres.

C’est bien de pouvoir voir des peintures sur internet quand on n’a pas les moyens de se payer le voyage. — Maido2021

Cela rend l’art accessible à tous plus facilement — Sandro026

En outre, c’est aussi un public nouveau qui pourrait prendre goût à l’art, suggèrent certains utilisateurs. Notamment les jeunes et technophiles peu férus de musée pourraient se découvrir un goût pour les espaces d’exposition virtuels. Ces espaces rappellent ceux déployés dans les jeux vidéo, notamment les jeux de rôle (RPG – Rôle Playing Games) où l’environnement virtuel constitue un terrain d’exploration (on peut penser à des jeux comme The Legend of Zelda ou The Witcher). Par ailleurs, des dispositifs technologiques comme les casques de réalité virtuelle (VR), permettent une expérience immersive pour le spectateur.

Très intéressant pour les jeunes qui n’ont pas eu l’occasion ou l’envie de faire certains grands musées. — Yrodriguez

Cela pourrait attirer plus facilement les jeunes grands consommateurs de net et de nouveautés. — Ludo

Une offre en complément des musées traditionnels

Les musées sont habituellement peu disponibles pour faire la promotion de jeunes talents, par manque de moyens et soucis d’impartialité. Les espaces virtuels peuvent assurer cette fonction : eux ne sont pas limités en taille, et permettent à tous de s’exprimer !

De très belles opportunités de lancement pour ces artistes qui je pense, perdureront après la crise. — Maido2021

De nombreuses autres contraintes techniques sont évitées (gestion des visiteurs, entretien des locaux, sécurité), ce qui permet de développer des projets avec peu de ressources.

Les musées trouvent également leur compte dans ce nouveau mode d’exposition. Comme on l’a vu, ces espaces virtuels peuvent être un moyen pour intéresser une nouvelle communauté à l’art, habituellement réfractaire. Des membres de la communauté évoquent que des dialogues peuvent se créer, entre espaces réels et virtuels, entre nouveau et ancien. Un exemple de ce type d’hybridation peut être l’exposition « Van Gogh, The Immersive Expérience ». Grâce à des techniques d’imagerie virtuelles et VR, les spectateurs sont invités à redécouvrir de manière interactive les œuvres du peintre néerlandais. Cette exposition s’adresse à un jeune public et fait office d’une introduction ludique au courant impressionniste.

Ni une solution de passage ni un bouleversement – des habitudes qui cohabiteront — Maido2021

Ça commençait déjà même à cohabiter avant la crise, avec l’arrivée de nombreuses expériences de réalité virtuelle et augmentée dans plusieurs musées ! — ZoeM

Enfin, notons que les espaces virtuels ne sont pas juste une transcription digitale des espaces muséaux : ce sont aussi des lieux pour des créations originales qui ne peuvent pas se tenir ailleurs. Un espace virtuel n’a pas de réelle contrainte physique et permet de concevoir des objets qui questionnent notre rapport à la réalité. Le jeu Viewfinder illustre bien les possibilités en la matière. C’est un jeu d’aventure dans lequel le participant est amené à prendre des photos qui prennent vie de manière surréaliste. Comme un commentaire nous incite à le penser, il ne faut pas voir l’art virtuel comme une solution de remplacement, mais bien comme une extension !

Ce n’est pas pour moi juste un passage, c’est une évolution de l’art. — Alexandrieb

Une tendance dangereuse ?

De nos jours, souligne une utilisatrice, de nombreux contenus et services tendent à se dématérialiser. Des documents essentiels (comptes-rendus bancaires, feuilles de salaire, pass sanitaire…) sont difficiles à retrouver sans accès à internet. Le covid a contribué à accélérer cette tendance, avec l’incitation des gens à rester chez eux. Le télétravail est devenu une obligation pour certains, tandis que les cinémas et théâtres ont perdu une partie de leur public en faveur des services de vidéo à la demande comme Netflix et Amazon.

Attention, tout peut devenir rapidement virtuel, les pièces de théâtre, les musées, les expositions, les châteaux … — Mamymary

Or, cela laisse sur le banc la part de la population qui n’est pas à l’aise avec les nouvelles technologies de l’information et de la communication, et en particulier avec les usages liés à internet. En 2017, on a estimé à 13 millions le nombre de Français en difficulté avec le numérique. Il est important de maintenir une proposition culturelle accessible à tous et des musées solides, qui maintiennent un lien social, s’inscrivent dans cette démarche.

Ce mode d’exposition perdurera mais en accompagnement des expositions traditionnelles. — Eliane

S’il vous plairait de débattre plus longuement sur l’importance du lien social dans la société, nous vous suggérons la discussion sur les caisses de bavardage !

Merci à yrodriguez, Alexandrieb, Eliane, Ludo, mamymary, Saby1234, Lumaxel, Maido2021, Amaya13100 et Sandro026 pour leurs contributions ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

fr_FR